10 choses qui changent quand tu fais ton coming out

0
Faire son coming out

Le coming out en tant que gay ou bisexuel est une période importante dans une vie. On doit le répéter régulièrenent, car chaque nouvelle connaissance est un nouveau coming out. Cette étape importante amène des changements dans une vie, donc j’ai décidé d’en faire une liste de dix ! Les cinq premiers sont ceux qu’on observe chez notre entourage et les cinq derniers sur nous-même.

1- L’attitude des filles

La première chose est l’attitude des filles face aux gays. Je pense que ce fait est connu. On peut dire qu’aujourd’hui les filles sont souvent sympathiques avec moi et je me sens inclus dans « the girl squad ». Une seule chose que j’aime moins est les amitiés basées exclusivement sur mon orientation, je ne comprends pas l’affaire de « l’ami gay ». Voici une petite anecdote: je suis au travail et il y a une nouvelle qui n’est pas particullièrement sympathique avec moi. Rien de grave, mais elle était vraiment indifférente à moi et elle était parfois limite bête. Jusqu’au moment où je parle avec une collègue et elle mentionne mon copain, alors la nouvelle se retourne avec un grand sourire et me demande:«veux-tu devenir mon ami gay?». Humm… Tout vient de changer parce que je suis gay ? J’ai toujours préféré avoir des amies filles dans mon entourage, mais je ne veux pas d’une amitié uniquement basée sur mon orientation.
 

2- Vous les gays …

Ce point est vraiment plein de clichés, mais tu vas sûrement les entendre: vous les gays vous êtes bons en mode, vous avez beaucoup d’argent et autres… Quand j’entends ça, j’ai l’impression qu’on est dans les Sims et que quand t’ajoute la caractéristique gay, ça vient avec un ensemble de qualités et de défauts. Si tu es le type de personne qui affirme des choses comme ça… Je suis désolé, mais tu as tord, car ce n’est pas tous les gays qui sont bons avec les vêtements, on est pas tous des bêtes de sexe et autres. Nous sommes comme tout le monde et certains ont plus de facilité avec certaines choses et d’autres moins. Il est vrai qu’on a tendance à travailler dans des milieux similaires, mais encore-là, tu peux en retrouver de tout les types. Alors, arrêtez d’attribuer des qualités et des défauts stéréotypés à notre orientation !
 

3- Je vais te présenter mon ami gay…

Je la trouve plutôt drôle celle-là. Quand une personne te dit:«J’ai un ami gay ou mon amie à un ami gay, je vais te le présenter, vous iriez bien ensemble.». J’ai rien demandé et j’ai l’impression que parce qu’on est gay, on va absolument finir ensemble ! Pourquoi les hétéros font pas ça:« Hey, j’ai un ami hétéro, je vais te le présenter.». Ça serait vraiment bizzare. Merci d’essayer d’améliorer ma situation, mais ça va aller pour l’ami de ton amie et ce n’est pas parce qu’on est gay qu’on va matcher avec n’importe quel gay.
 

4- Les gars au gym

Quand je vais au gym… Okay, quand j’allais au gym, il y avait toujours des gars qui mettaient deux serviettes pour se cacher ou ils attendaient que je sorte pour se changer. Je vais t’apprendre quelque chose, c’est pas tous les gars qui m’intéressent comme pour toi, tu n’es pas attiré par toutes les filles. Inquiète-toi pas, même si tu étais super beau, je ne vais pas te sauter dessus ou te fixer dans le vestiaire avec l’odeur de transpiration…
 

5- Les différentes façons d’attaquer l’homosexualité ou la bisexualité

Honnêtement, il y en a de toutes les sortes sur ce sujet. Je vais te raconter une fois qui est plutôt drôle. On m’a dit que j’étais égoïste d’être gay. J’étais gay que pour l’argent et que je n’allais pas faire de petits enfants à mes parents. Sérieusement ? Une chose que cette personne n’a pas comprise est que l’orientation sexuelle n’est pas un choix ! Je me suis pas réveillé en me disant:«Hey, j’aime ça l’argent et j’aime pas les enfants, donc je deviens gay!». Si je souhaitais avoir des enfants, ça serait possible avec tous les moyens que nous avons à notre disposition. Pour l’instant, ce n’est pas dans mes projets, car je ne suis pas le meilleur avec les enfants. Par ailleurs, je peux redonner de différentes façons ! Outre ça, fais-toi en pas avec les commentaires qui sont souvent basés sur rien et le plus souvent, sur l’ignorance…

 “If you possess enough courage to speak out what you are, you will find you are not alone.” Richard Wright

6- Fini les mensonges

Je ne sais pas pour les autres, mais pour ma part, je n’ai jamais autant compté de mensonges de ma vie qu’avant mon coming out. Mentir quand tu vas retrouver ton copain, mentir sur ce que tu as fait en fin de semaine à tes ami(e)s et ainsi de suite… Je me sentais vraiment mal dans ça, mais je n’étais pas prêt à le dire. J’avais peur d’aller au cinéma avec mon copain et de rencontrer quelqu’un que je connaissais. À cette époque, je trouvais plus facile de mentir que d’avouer, mais je confirme que les scénarios que j’avais en tête étaient beaucoup pire que qu’est-ce que j’ai vécu. Après, je n’avais plus à mentir et je disais que j’allais retrouver mon copain et on s’intéressait à lui. Puis, il a commencé à s’intégrer à mon cercle. Bref, juste pour ça, je ne regretterai jamais mon choix.
 

7- Tu peux t’affirmer !

J’avais énormément de difficulté à affirmer mes goûts avant mon coming out. J’essayais d’être dans la masse et de plaire aux autres. Je pense qu’en cachant mon homosexualité, je me cachais également des choses à moi-même… Je sais que pour certains, le fait de faire son coming out mène à une période où ils affirment leur sexualité dans leur style vestimentaire et autres. Tu peux également suivre le compte du gars que tu trouves mignon sans avoir peur que les autres le voient dans tes abonnements. Tu apprends beaucoup sur toi-même en faisant cette ouverture à ton entourage.
 

8- Tu vas avoir le désir de découvrir la culture et le monde gay

Si tu n’as pas décidé d’explorer le monde gay avant et bien, tu vas peut-être avoir envie d’aller découvrir les bars et de t’ouvrir à la culture gay. Il y a tellement de choses entourant la communauté LGBTQ+. Lorsque j’ai fait mon coming out, je voulais en savoir beaucoup plus et j’avais une curiosité. J’ai découvert les bars gays et je trouvais ça plus plaisant, j’ai participé à des soirées cinémas LGBTQ+ et j’ai beaucoup regarder/lu sur la culture. Un monde très très diversifié s’ouvre à toi !
 

9- Changement dans ton cercle d’amis

Il ne faut pas nécessairement faire son coming out pour changer ton cercle d’amis, mais en faisant mon coming out, j’ai désiré avoir des nouveaux amis auquels je m’identifiais. J’ai toujours gardé mes amies, mais j’ai quelques amis gays et je trouve ça plutôt plaisant, car on comprend la réalité de l’un et de l’autre, puisque parfois j’ai l’impression que les hétérosexuels ne comprennent pas complètement le monde gay qui est un peu différent. J’ai toujours affirmé qu’une relation entre deux hommes ou deux femmes était comme une relation homme-femme, mais il y a tout de même quelques différences. Les filles et les gars, on est très différents.
 

10- Tu vas être plus heureux

Je sais que ce n’est pas facile que de prononcer les mots les premières fois, mais tu ne le regretteras pas. Se mentir à soi-même et ses proches est quelque chose d’horrible. Le jour que tu trouveras la personne qui te rends heureux ou heureuse, tu seras si fier de pouvoir le ou la présenter. Comme la citation de Wright dit:«si tu t’ouvres aux autres, tu vas voir que tu n’es pas seul.». Je peux confirmer cette citation, car j’ai vu les personnes qui étaient là pour moi et je peux dire que je n’ai pas eu de gros problèmes . Je sais que ce n’est pas pareil pour tout le monde, mais sachez qu’il n’y a rien de mieux que de pouvoir être soi-même devant les autres, lorsque nous sommes prêts. Courage si tu n’as pas fait le grand saut, tu verras avec le temps, tout va s’organiser, car pour Jimmy 17 ans, cela semblait impossible… Depuis mon coming out, je suis beaucoup plus heureux dans ma vie et je me permets d’être qui je suis et de m’aimer comme je suis.
Il s’agissait que d’une petite liste de 10 choses que j’ai remarquées qui avaient changé. Si tu as vécu autre chose, tu peux le laisser en commentaire. De plus, reste à l’affut si la thématique LGBTQ+ t’intéresse, car pour le mois du pride, je partage un article relié à cette thématique chaque vendredi. 

View this post on Instagram

Être soi-même est quelque chose que je vais toujours encourager 😇 S’assumer n’est pas facile 😏 Je me souviens du Jimmy 17 ans qui voulait absolument cacher son orientation 😔 Je demandais à ma fréquentation de me laisser loin de chez moi pour ne pas que ma famille le voit 🤥 J’avais honte de ce que j’étais ! Le temps a passé et maintenant, je suis tellement fier de moi et de mon orientation 🏳️‍🌈 Je me fais parfois juger pour qui je suis et je n’ai pas peur de répondre, car j’ai aucune raison d’avoir honte de qui je suis ! Si tu es aujourd’hui dans la situation du Jimmy 17 ans, laisse-toi du temps et je te promets que la vie te réserve plein de belles choses 💖 Il va toujours avoir des gens pour t’aimer comme tu es et je te promet d’être là pour toi 💛 Happy coming out day et vous êtes tous des belles personnes 😍 • • • • • #mtl #montreal #mtlmoments #mtlblog #livemontreal #comingout #instagay #lgbtpage #lgbttextposts #lgbtplus #montrealmoments #quebec #montrealcity #gayboy #comingoutday

A post shared by Jimmy Mailloux (@misterstyle) on

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez écrire votre commentaire
S'il te plaît, laisse ton prénom