Les infleunceurs abusent-ils de ta naïveté ?

0

J’avais envie de parler d’un sujet sensible : les influenceurs et la promotion de produits. Je vais juste mettre une chose au claire avant de débuter, je vais utiliser créateur pour remplacer influenceur, car je n’aime pas cette appellation. Tu sais probablement que je suis youtubeur et je suis actif sur les médias sociaux, par ailleurs, je n’ai pas encore accepté de partenariat puisque je n’adhère pas aux offres que j’ai reçu. J’ai des ami(e)s qui en font des partenariats et je suis également un grand consommateur de YouTube et Instagram et je souhaitais partager les vraies affaires sur ce sujet.

C’est vraiment récent comme phénomène que de voir des stories avec des bagels du McDonald et autres ! De plus en plus de personnes font des partenariats avec des compagnies et on voit un intérêt pour les nano-influenceurs (compte sur les médias sociaux avec moins de 1000 abonnés).
 
L’argent et les créateurs sur les réseaux sociaux ont été pendant longtemps une question qui intéressait tout le monde; les journalistes, les abonnés et autres. De nos jours, il y a plusieurs façons de faire de l’argent avec sa présence sur Internet; publicité, partenariat, produits dérivés, service et autres. Par ailleurs, les ententes avec des compagnies restent l’une des façons les plus payantes et les plus versatiles pour les créateurs. Tu peux faire des DIY, des photos de voyages, du fashion ou autres et tu peux faire des partenariats. Je pense que c’est une possibilité formidable pour nous les créateurs, car ça permet d’avoir un petit montant pour faire plus de projets et être rémunérés pour notre travail. Une chaîne YouTube ou un blogue est un travail à part entière et souvent on n’en retire presque rien financièrement! Les gens en général qui font ça sont passionnés, car s’ils sont là pour les mauvaises raisons, ils finissent par quitter! Les artistes et les athlètes font la même chose ! Regardez Selena Gomez qui fait des publicités avec Panthene et qui pendant sa tournée montrait la publicité avant son concert. On ne criait pas aux scandales! Je trouve ça intéressant de voir les différents produits, car ils sont souvent récents ou uniques. Comme consommateurs, ça nous permet d’être à l’affût! De plus, je trouve que d’accepter ces ententes dans ton feed est une façon d’encourager le créateur ou la créatrice. Pas facile de créer une entreprise, tu sais ! Si j’avais des opportunités qui m’intéressent, je n’hésiterais pas à accepter, car je pourrais prendre moins d’heures à mon travail d’étudiant et accorder du temps à mes créations/passions. En plus, certains décident de vivre avec leurs médias sociaux, donc quand tu dois payer ton loyer, ben tu dois accepter quelques promos ! Jusqu’ici, je pense qu’il n’y a que du positif, mais…
 
Je suis d’accord qu’il faut que la personne qui partage un produit soit honnête ! Tsé, tu ne veux pas une youtubeuse beauté qui partage le dernier Call Of Duty, sauf si elle affirme aimer les jeux vidéo avant… Par contre, il faut arrêter d’attaquer dans les commentaires dès qu’il y a un placement de produit. Premièrement au Canada, tu dois le dire si ta publication est commanditée. Ensuite, jusqu’à preuve d’abus, tu dois accepter ces genres d’ententes, car en plus on ne paye pas pour consommer le contenu! Les commentaires que tu laisses peuvent blesser la personne qui travaille fort pour faire des trucs que tu aimeras ! Malheureusement, on ne peut pas plaire à tout le monde… Aussi, il faut savoir que les personnes avec moins d’abonnés doivent souvent accepter des offres sur le long terme pour répondre aux attentes puisqu’il touche moins de personne à la fois. Je suis 100% pour ces publications commanditées, jusqu’à preuve d’abus ! Je ne pense pas que c’est abuser de votre confiance, mais ça permet de rémunérer le créateur et tu as accès à du contenus.
 
Je voudrais simplement faire une petite mise en garde, car je sais que plusieurs qui vont lire cet article peuvent recevoir des offres de partenariats. Il est important de savoir que vos comptes ont une valeur, donc je te conseilles de faire attention à ça. Il faut bien choisir les ententes. Après, les compagnies décident de délaisser les créateurs avec beaucoup d’abonnés, car ils paraissent trop dispendieux, mais si on veut conserver une valeur, il faut travailler fort là-dessus. Voici un lien qui peut donner une idée du montant que tu devrais charger Social Bluebook.

 
Je suis vraiment intéressé à connaître votre opinion sur le sujet, donc laissez-moi votre commentaire ou en m’écrivant sur Instagram @MisterStyle. Puisque l’article est propice à ça, je vais mettre en lien mon Instagram et ma page YouTube. Aussi, j’ai mis sur la page d’accueil un formulaire pour insérer votre courriel, si tu souhaites avoir mes infolettres une fois par semaine. Merci d’encourager les créateurs !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez écrire votre commentaire
S'il te plaît, laisse ton prénom